MOUNAF (Mobilité Universitaire en Afrique) Bourses d'état-major, master et doctorat 2018 pour les Africains

Date limite d'inscription: août 20th 2017

MOUNAF (Mobilité Universitaire en Afrique) est un projet de mobilité académique financé par l'Union européenne dans le Système intra-africain de mobilité académique. Cette action vise à internationaliser les systèmes d'évaluation, les programmes de master et la recherche doctorale dans les universités africaines à travers la mobilité académique. MOUNAF offrira jusqu'à 100 bourses pour les étudiants de doctorat et de maîtrise et aussi le personnel en Afrique.

Le programme de mobilité MOUNAF implique 4 régions d'Afrique, 6 Les universités africaines (Maroc, Éthiopie, Afrique du Sud, RD Congo et Mozambique) et une université européenne (Belgique). Le partenariat couvre deux langues de travail: le français et l'anglais. Il est conçu pour faciliter le mouvement des étudiants à la maîtrise et au doctorat et du personnel entre les universités sélectionnées dans les régions africaines comme un moyen de renforcer les capacités et d'encourager le développement socio-économique dans chaque région. Il vise à contribuer au renforcement des capacités des ressources humaines et au développement de la coopération internationale des universités partenaires en mettant en œuvre un programme de flux 100 dans les domaines thématiques:

a) Agriculture et sécurité alimentaire,
b) Ingénierie, y compris les infrastructures et l'énergie,
c) Santé et environnement.

L'analyse de leur impact sur le développement participatif s'appuiera sur des champs interdisciplinaires (sciences sociales, gouvernance et sciences de l'éducation).

Dans le cadre de l'assurance qualité, le cadre de qualification des partenaires universitaires africains vise à:

  • permettre aux étudiants (actuels ou potentiels) et aux membres du personnel de comprendre les réalisations et les attributs représentés par les titres de qualification, et comment les qualifications se rapportent les unes aux autres;
  • aider les universités partenaires à clarifier les voies potentielles de progression et de transfert de crédits, en particulier dans le contexte d'une plus large participation à l'apprentissage africain et international;
  • maintenir la comparabilité internationale des normes, en particulier dans le contexte africain et assurer la compétitivité internationale.

Une telle harmonisation dans un cadre de qualité permettra:

  • les étudiants de différents pays africains à passer une partie ou la totalité de leurs études dans d'autres pays partenaires;
  • que les étudiants de différents endroits se voient offrir la même qualité d'éducation, indépendamment des fournisseurs universitaires;
  • que les diplômés d'un pays sont recrutés par le secteur de l'emploi dans d'autres pays africains;
  • un lieu de travail multinational;
  • une collaboration étroite entre les universités africaines dans la création et le développement de nouvelles connaissances et de curricula communs;
  • collaboration étroite entre les étudiants dans la création et le partage de connaissances au sein d'un réseau africain de mobilité étudiante (AfriMob).

Essentiellement, le cadre régional des certifications aidera les anciens et les membres du personnel des universités partenaires à mettre en relation leurs structures de qualification avec le contexte africain et européen et international, et ainsi contribuer au développement et à la reconnaissance d'un éventail de développement dans la région.

Types de mobilité

La bourse MOUNAF permet aux étudiants de deux groupes cibles de participer au programme de mobilité et prévoit trois types de mobilité individuelle pour le personnel et les étudiants de troisième cycle (maîtrise et doctorat).

Les types de mobilité couverts comprennent:

  • études complètes pour les étudiants à la maîtrise et au doctorat (mois maximum 24 pour les masters et mois 36 pour les doctorants);
  • échanges à court terme pour les étudiants à la maîtrise et au doctorat (au moins 6 mois); et
  • échanges de personnel pour au moins un mois.

Admissibilité des bourses d'études

  • La bourse MOUNAF prévoit la mobilité des étudiants de troisième cycle et du personnel entre les établissements d'enseignement supérieur comprenant le consortium MOUNAF (groupe cible 1) ainsi que les opportunités de mobilité pour les candidats de l'un des autres pays identifiés comme groupe cible 2.
  • Les activités de mobilité visent à créer des conditions favorables à la mobilité du personnel et des étudiants grâce à des mesures de soutien de qualité permettant aux étudiants et au personnel d'entreprendre des études, des recherches et des stages dans l'un des EES partenaires.

Veuillez noter que les mobilités ne peuvent avoir lieu que d'un pays africain à l'autre (pas dans les pays africains).

Critères d'admissibilité pour la mobilité étudiante

Pour être admissibles à la bourse d'études, les étudiants de maîtrise et de doctorat doivent:

    • être ressortissant et résident de l'un des pays africains éligibles.

  • Les étudiants du groupe cible 1 doivent être inscrits ou admis dans l'un des établissements d'enseignement supérieur du consortium au moment de la demande de bourse. Les étudiants éligibles doivent donc être inscrits / admis ou avoir obtenu un diplôme de l'Université Moulay Ismail, de l'Université Jimma, de l'Université du Limpopo, de l'Université Eduardo Mondlane, de l'Université Cadi Ayyad et de l'Université de Kisangani.
  • Les étudiants du groupe cible 2 doivent être inscrits / admis ou avoir obtenu un diplôme d'un établissement d'enseignement supérieur non inclus dans le partenariat mais établi dans l'un des pays africains éligibles.
  • Les étudiants sont également tenus d'avoir une connaissance suffisante de la langue dans laquelle les cours sont offerts à l'EES hôte.

Valeur de la bourse d'études:

Les bourses individuelles MOUNAF couvriront:

  • Un billet d'avion aller-retour et les frais de visa pour tous les boursiers (en fonction de la distance)
  • Une allocation mensuelle de subsistance payable régulièrement pendant la période de mobilité
    Les frais de logement doivent être pris en charge par le bénéficiaire de la bourse et peuvent être pris en charge par l'allocation mensuelle de subsistance. Les universités d'accueil peuvent être contactées pour faciliter l'hébergement local (le cas échéant).
  • Frais de participation pouvant inclure les frais de scolarité, les frais d'inscription et les frais de service
  • Coûts de recherche pour couvrir les activités de recherche (coûts de consommables de laboratoire, coûts de recherche sur le terrain, inscription à une plateforme de recherche en ligne, etc.) des étudiants en master et des doctorants
  • Couverture d'assurance complète (Santé, Accident et Voyage)
  • une indemnité d'installation de € 600 pour les masters et de € 900 pour les doctorats est versée une fois à l'arrivée.
  • les boursiers reçoivent une allocation supplémentaire de € 600 / mois pour les masters et de € 900 / mois pour les doctorats dans le cas où la mobilité est égale ou supérieure à 2 années académiques. Cette allocation est payée par année académique.

Pour plus d'informations:

Visitez la page Web officielle des bourses d'état-major, de maîtrise et de doctorat du MOUNAF 2018 pour les Africains

COMMENTAIRES 3

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.