2017, le Forum économique mondial, recherche les meilleures entrepreneures et innovatrices en Afrique (financement intégral à Durban, Afrique du Sud)

Date limite de candidature: Avril 17th 2017

La recherche est en cours pour le Les meilleurs innovateurs technologiques féminins du Forum économique mondial en Afrique, qui seront invités à partager leurs expériences et à discuter avec les dirigeants lors de la réunion régionale du Forum ce printemps.

Le concours du WEF est ouvert à toute femme entrepreneur dont l'activité a moins de trois ans, utilise des technologies innovantes ou des modèles économiques et a au moins une année de génération de revenus. L'entreprise doit également être capable de démontrer son potentiel social et économique. Si cela vous décrit, ou si vous souhaitez nommer quelqu'un que vous connaissez, vous pouvez le faire ici d'ici lundi, avril 17.

C'est la deuxième année que nous organisons la compétition. Les lauréats de l'an dernier ont inspiré des femmes qui travaillaient sur tout, des chariots distributrices solaires à l'assurance-maladie sans papier.

Le Forum économique mondial sur l'Afrique de cette année a lieu 3-5 mai Durban, Afrique du Sud, sous le thème Atteindre une croissance inclusive. La réunion convoquera des dirigeants régionaux et mondiaux du monde des affaires, du gouvernement et de la société civile afin d'explorer des solutions pour créer des opportunités économiques pour tous. Il donnera un aperçu des principaux experts sur la façon dont l'Afrique sera affectée par le début de la quatrième révolution industrielle, en particulier en termes de protection des économies de la région contre les perturbations négatives et en exploitant les opportunités de croissance et de développement.

Les bienfaits

  • Les cinq meilleurs entrepreneurs sélectionnés par le jury du Forum seront invités à participer au Forum économique mondial sur l'Afrique sur 3-5 mai à Durban, Afrique du Sud

Voici un regard sur les entrepreneurs de 2016:

Natalie Bitature, Musana Carts, Kampala, Ouganda: Musana Carts a utilisé l'innovation frugale pour développer des chariots distributrices solaires écologiques. Avec un prix de $ 400, chaque chariot Musana économise des tonnes d'émissions de carbone 3,000 et améliore la santé des villes en éliminant la pollution des poêles à charbon et au kérosène.

Audrey Cheng, École Moringa, Nairobi, Kenya: Audrey Cheng a créé l'école Moringa pour permettre à toute une génération d'acquérir les compétences dont elle a besoin pour être compétitive dans l'économie numérique. Deux ans plus tard, les diplômés travaillent dans les meilleures entreprises technologiques de la région, gagnant en moyenne 350% de plus qu'avant le cours.

Lilian Makoi Rabi, bimaAFYA, Tanzanie: bimaAFYA offre une assurance micro-santé mobile pour le secteur informel et à faible revenu, permettant aux services de santé de réduire drastiquement les coûts grâce à sa solution entièrement mobile et sans papier. bimaAFYA prévoit de s'étendre au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, au Nigeria et au Ghana dans 2017.

Nneile Nkholise, Groupe de technologie iMED, Bloemfontein, Afrique du Sud: iMED Tech Group utilise la fabrication additive pour concevoir des prothèses mammaires et faciales pour les victimes de cancer et de brûlures. La société emploie uniquement des femmes africaines de moins de 30 ayant des antécédents de recherche en génie mécanique.

Larissa Uwase, GROUPE CARL, Kigali, Rwanda: CARL GROUP améliore la santé de la nation en innovant de nouveaux produits alimentaires à partir d'une culture de base, la patate douce. Agronome de formation, la dernière innovation de Larissa Uwase, en partenariat avec l'Université du Rwanda, consiste à faire des spaghettis à partir du légume.

Candidature / Nomination Quelqu'un pour la recherche du WEF pour les meilleures entrepreneures et innovateurs en Afrique.

Pour plus d'informations:

Visitez la page Web officielle du Forum économique mondial pour trouver les meilleures entrepreneures et innovatrices en Afrique.

COMMENTAIRES 12

  1. Je suis jeune entrepreneur Diplômé du DEAT en production animale passionné de l'evelage je suis lancé dans la production et la commercialisation de la viande de lapin une cause du déficit dans mon pays le bénin..d'où cette idée de création d'une entreprise de commercialisation de lapin.Mon objectif est de faire une grande échelle pour comblé tous les possibles si possible dépêché la frontière si non pourquoi ne pas faire une vente en ligne et vendre aussi au pays qui nous entoure?

  2. Pour mes innovations c'est faire la chambre froide de la forme sous d'autres produits comme les poulets ... Créé un site web,

  3. Commentaire: moi je suis Angèle TAWARI, je suis dans la transformation du fonio et du baobab. je suis au Bénin et grâce à mon établissement ange étage je contribue à la promotion du fonio et du baobab afin de rendre son accès et sa consommation facile

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment vos données de commentaire sont traitées.